Comment se préparer pour une compétition automobile ?

competition automobile

Vous êtes pilote amateur et envisagez de participer à une course prochainement ? La préparation est une étape indispensable qui détermine vos performances et vos chances de gagner.

Il est vrai que les compétitions automobiles s’ouvrent aussi bien aux pilotes amateurs qu’aux professionnels. Il faut néanmoins une bonne préparation pour passer les épreuves en toute sérénité et augmenter ses chances de les remporter. Suivez donc notre guide pour connaître les étapes de ces préparatifs.

Le choix des équipements

Avant de réfléchir à la préparation de votre véhicule, vous avez besoin d’équipements adaptés pour vous présenter à une compétition automobile, afin d’optimiser votre confort et votre sécurité. Ils comprennent notamment le casque, la combinaison et les bottines.

La combinaison

Le port de la combinaison ininflammable est obligatoire, que ce soit pour une course régionale, nationale ou internationale. En outre, la combinaison choisie doit avoir une homologation de la FIA. Il faut ainsi qu’elle soit conforme aux normes en cours de validité. Une fois le modèle choisi, vous devez également broder l’appartenance à la FIA sur l’extérieur du vêtement, derrière le col.

Ces combinaisons homologuées se trouvent chez des fabricants spécialisés comme SPARCO, dont les produits sont disponibles sur le site https://www.gt2i.com/fr/2_sparco. Ces fabricants revoient en effet leurs modèles suivant les réglementations imposées par la FIA. Vous pouvez ainsi être assuré de trouver le modèle qui convient dans les magasins revendeurs. Par ailleurs, étant des fabricants spécialisés, ils connaissent les besoins en confort des pilotes. Ils conçoivent ainsi leurs combinaisons avec des tissus légers et respirants, qui s’adaptent aux mouvements que vous allez exécuter.

Lors de l’achat, assurez-vous toutefois d’avoir une combinaison qui soit parfaitement à votre taille. Elle ne doit pas vous gêner au niveau des épaules, de la poitrine, des bras, du bassin ou des cuisses.

competition automobile

Les sous-vêtements

La combinaison doit être portée avec des sous-vêtements homologués également par la FIA. Vous aurez notamment besoin d’une cagoule, d’un T-shirt, d’un caleçon et d’une paire de chaussettes. Le textile de vos sous-vêtements doit être de bonne qualité et assurer un confort optimal.

Le casque

Le port d’un casque homologué FIA et SNELL est obligatoire pour une compétition automobile. La forme et le confort nécessaire varient cependant en fonction du type de course auquel vous allez participer. Ainsi, pour les courses sur circuit avec une voiture fermée, il faut un casque qui ne soit ni trop serré ni trop large. Les mousses doivent s’ajuster au visage sans l’écraser. Si vous devez porter une cagoule, essayez le casque avec celle-ci pour avoir une meilleure idée du confort obtenu.

Les gants

Les gants doivent être fabriqués avec un tissu léger et souple tout en étant résistant. De même, pour être confortables et assurer une conduite agréable, ils ne doivent pas vous gêner au niveau de la paume des mains. Vous devez par ailleurs choisir parmi les gants homologués FIA pour éviter une exclusion de la course.

Les bottines

La réglementation impose l’utilisation de bottines certifiées pour toutes les courses automobiles. Cette certification garantit d’ailleurs que vos paires assurent sécurité et confort à la fois. Les équipements homologués par la FIA passent en effet des séries de tests avant leur commercialisation.

Ces bottines certifiées sont proposées chez tous les équipementiers spécialisés dans le sport automobile. Par ailleurs, dans un souci de répondre aux attentes des clients, ils soignent également leur design afin de plaire à tous les pilotes, même les plus exigeants.

L’ensemble de ces équipements est nécessaire pour que votre participation soit acceptée. À défaut, les organisateurs peuvent vous exclure de la course.

Vérifier l’état du véhicule

Un checkup complet sera nécessaire pour évaluer l’état de votre auto et sa capacité à passer les différentes épreuves. Vérifiez soigneusement le pare-brise, les balais d’essuie-glaces, les rétroviseurs, les feux et les clignotants. Passez ensuite par les pneumatiques et les jantes. Vous devez vérifier la pression de gonflage, le serrage des écrous, les éventuels signes d’usure et de déformation. Assurez-vous également que les amortisseurs et les freins fonctionnent correctement, sans oublier de faire un contrôle de l’état du moteur, du liquide de refroidissement, du liquide de lave-glace et du niveau d’huile. Si vous souhaitez remplacer une partie de vos pièces, référez-vous à des revendeurs qui connaissent les pièces destinées à une voiture de course. Ils sauront vous indiquer la pièce qu’il vous faut en fonction des épreuves.

Enfin, le dernier checking doit s’attarder sur les équipements intérieurs : les équipements du tableau de bord, les sièges ainsi que les ceintures. Il faut par ailleurs qu’il y ait un extincteur à portée de main. Si vous en avez déjà un, vérifiez la pression et la date limite de l’utilisation.

S’entraîner pour la course

L’entraînement est indispensable dans la préparation d’une compétition automobile. Il permet d’améliorer votre performance et celle du véhicule.

La préparation du véhicule

Le véhicule doit être préparé pour affronter les prochaines épreuves que vous allez passer. Pour cela, vous devez le tester en conditions réelles. Vous pouvez alors vous tester sur les circuits disponibles dans votre région. Cette phase de test vous permet d’optimiser la performance de votre voiture et d’améliorer également votre conduite. Vous pouvez par ailleurs détecter d’éventuels dysfonctionnements.

Développer ses compétences à l’aide des simulateurs de course

Les simulateurs de course vous mettent dans les mêmes conditions qu’une vraie compétition, avec différentes conditions météorologiques et des circuits identiques. Ils vous préparent ainsi aux épreuves que vous allez affronter. Grâce à cette simulation, vous pouvez acquérir une expérience et développer des techniques de conduite. Moins onéreuse qu’un entraînement sur circuit, elle vous permet de réaliser des entraînements autant que vous le souhaitez.

L’entraînement physique

Lors d’une course automobile, le pilotage sollicite énormément d’efforts physiques. Pour éviter de se sentir éprouvé dès les premières épreuves, un entraînement physique s’avère indispensable. Le programme doit comprendre différents exercices : course à pied, exercices de musculation, préparation aérobie, etc. Afin d’avoir un programme adapté, il peut être nécessaire de faire appel à un coach sportif. Celui-ci connaît les zones du corps à travailler et les exercices adaptés pour un pilote.

Cet entraînement permet d’améliorer votre condition physique. Il prépare votre corps aux épreuves que requiert le pilotage. De plus, il peut déjà vous préparer mentalement. Les épreuves demandent en effet de savoir gérer le stress et de travailler la concentration. Pour mieux vous en sortir, vous pouvez ajouter des exercices de relaxation à vos programmes d’entraînement.

Date : 21 juin 2019 // Auteur : Hadrien