Glucides : qu’est-ce que c’est ?

Nous puisons nos apports énergétiques dans les aliments glucidiques. Les glucides sont nécessaires au bon fonctionnement de notre cerveau et de nos muscles. Par ailleurs, on distingue deux types de glucides. Les glucides simples peuvent comporter une à deux molécules. On les retrouve dans le miel, les gâteaux, les confitures, le soda, les biscuits… Pour ce qui est des glucides complexes, ils sont composés de plusieurs glucides simples. Ils sont essentiellement contenus dans les féculents : pâtes, riz, pain, pomme de terre, haricots, lentilles… Dans cet article, nous allons voir quelle est la particularité des glucides

Qu’entend-on par glucides ?

Les glucides, c’est quoi ? Il faut déjà savoir que les glucides sont des sucres qui sont constitués d’oxygène, d’hydrogène et de carbone. Ils fournissent à notre organisme l’énergie qui lui est nécessaire pour fonctionner. Lorsqu’ils sont consommés, ils sont acheminés au niveau du foie qui les change en glucose. Par la suite, ils sont transportés vers les différents organes de notre corps pour assurer leur bon fonctionnement. 

Ce n’est pas sans raison qu’on affirme que les glucides constituent le carburant de l’homme. En effet, le glucose représente la seule source d’énergie pour notre cerveau. Autant dire que vous ne devez en aucun cas vous en passer dans votre alimentation.

Comment sont-ils subdivisés ?

Les glucides se composent de chaînes de molécules élémentaires (également appelées oses). Ils sont répartis en glucides simples ou complexes en fonction du nombre de molécules élémentaires qui les composent, c’est-à-dire de leur niveau de polymérisation. 

Les glucides simples sont également dénommés sucres rapides car leur absorption se fait rapidement au niveau de l’organisme. Ils sont contenus dans les produits laitiers (lactose), les fruits (fructose), le miel, les sucreries… A l’inverse, les glucides complexes sont absorbés de façon plus lente par le corps. C’est la raison pour laquelle on les appelle des sucres lents. Il s’agit des féculents tels que les pommes de terre, les lentilles, le pain, les pâtes, le maïs…

Qu’est-ce qui fait varier les besoins en glucides ?

Les besoins journaliers en glucide d’un individu varient en fonction de différents paramètres. Il faut prendre en compte l’âge, le sexe, la taille et le poids. En outre, une personne qui pratique du sport va avoir des besoins accrus en glucides pour compenser la perte d’énergie subie lors de l’activité physique.