Machine agricole pour retourner la terre : que choisir ?

tracteur terre

Les machines agricoles pour retourner la terre se distinguent par la nature de leurs moteurs : ceux-ci sont soit thermiques, soit électriques. Leurs différentes caractéristiques devront donc guider le choix de l’utilisateur selon ses besoins.

La machine à motorisation thermique

Cet engin dispose en général d’un moteur monocylindre qui tourne au carburant fossile. Il est à la fois autonome et puissant, pouvant ainsi être utilisé en dehors de toute source d’énergie. Il s’agit là d’avantages considérables qui révèlent toute l’utilité d’une telle machine dans les travaux de retournement de la terre. Cependant, il lui est reproché d’être bruyant, tout comme son exigence en ce qui concerne l’entretien de son moteur thermique.

La machine à motorisation thermique se distingue en deux catégories selon son mode d’alimentation : essence et diesel. La première contient un moteur 4 temps à essence avec graissage séparé par huile en carter. Elle a l’avantage d’être légère, mais avide en carburant. L’entretien de ses composants (bougies, vidanges, filtres…) nécessite en outre un suivi régulier.

machine agricole

Concernant la deuxième, elle est équipée d’un moteur 4 temps au gazole avec graissage séparé par carter d’huile. Contrairement à la motorisation à essence, elle se révèle plus lourde, plus puissante et plus économe en carburant. Elle nécessite peu d’entretien, mais affiche un prix élevé à l’achat.

La machine à motorisation électrique

Cette machine fonctionne avec un moteur électrique. Elle est de ce fait moins bruyante, plus légère et se distingue en deux versions en fonction de son type d’alimentation.

Dans un premier temps, la motorisation électrique sur secteur est un engin assez puissant. Il ne nécessite presque aucun entretien et les performances produites sont comparables à celles de la motorisation thermique à essence. Toutefois, sa mise en marche requiert une alimentation permanente à une rallonge électrique. Ce qui limite considérablement son champ d’action.

Vient ensuite la motorisation électrique sur batterie. Il s’agit d’engin également puissant, mais dont les performances dépendent de la capacité de la batterie. Il est réputé pour sa légèreté et sa grande autonomie. Cependant, une recharge périodique de la batterie est nécessaire en cours de travail.