Suspendre assurance auto : ce que devez savoir !

assurance auto

Une assurance vous permet de rouler en sécurité. Elle vous permet également de pouvoir dédommager une victime d’un accident dont vous êtes le responsable, ou d’être vous-même dédommagé en cas d’accident dont vous êtes victime.

Suspendre assurance auto: les causes de la suspension

L’assurance auto vous donne la possibilité du plan d’assurance qui vous convient : l’assurance tous risques ou l’assurance au tiers. Une assurance auto est obligatoire selon des lois qui l’affirment et vous ne pouvez en aucun cas ne pas effectuer une assurance pour votre véhicule. Néanmoins, cette assurance peut être suspendue, découvrons dans ce qui suit ce qu’est la suspension d’un contrat automobile avec plus de détails.

Suspension d’une assurance auto

Il est vrai que l’assurance automobile est un pacte obligatoire que vous devez effectuer avec un assureur, mais vous avez aussi la possibilité de suspendre ce contrat momentanément. La situation qui requiert suspension est la suivante : une suspension due à l’acte de vente du véhicule. Cette suspension s’effectue, la veuille devoir à l’acte de vente de votre voiture. Si vous allez après cela assurer une autre voiture durant six mois, vous pouvez relancer votre assurance suspendue. Certaines personnes peuvent estimer que l’assurance est un contrat obligatoire, donc il est impossible de mettre en suspension un document d’une telle importance. Cependant, la suspension du contrat auto doit répondre à certains critères pour être légal et fonctionnel. Vous trouverez toutes les informations qui vous seront utiles dans ce qui suit.

Résiliation et suspension

L’obligation d’une assurance auto n’est pas une fatalité, car vous pouvez à tout moment ou en raison de causes que vous détenez, résilier ou suspendre votre assurance auto avec votre assureur. Les raisons majeures de résiliation de ce contrat reviennent à des changements de situation par exemple, ou au refus de réduction de prime. Vous pouvez donc dans ces circonstances choisir de ne pas renouveler votre assurance quand le délai de renouvèlement approche. Il existe aussi une autre raison qui concerne le non-respect des closes, que ce soit par l’assureur ou par l’assuré. La résiliation est irréversible, par contre la suspension est temporaire et peut être relancée. Si vous avez une ancienneté d’un minimum d’une année, la loi Hamon vous permet de suspendre votre contrat d’assurance sans avoir à fournir les causes qui vous poussent à entreprendre une telle démarche. vous l’avez donc compris, la suspension de l’assurance auto est possible et suit l’ordre suivant:

  • avertissement de l’assureur par lettre,
  • la recherche d’un nouvel assureur,
  • la signature du nouveau contrat.

Situations de résiliation du contrat auto et documents

Il existe plusieurs situations dans lesquelles le conducteur et le propriétaire du véhicule se voit suspendre l’assurance auto de son véhicule. Vous voulez suspendre momentanément votre assurance dans une situation de vente, pour effectuer cette requête vous devez envoyer une lettre de suspension qui s’adresse à votre assureur qui se verra, après réception de votre lettre, suspendre votre contrat jusqu’à prochain ordre.

Si votre voiture est en panne, et que vous ne risquez pas de rouler en voiture pendant un bon moment, vous pouvez dans ce cas-là suspendre votre assurance auto le temps que votre véhicule soit réparé. Il vous suffit de l’effectuer de manière similaire que la suspension que nous avons mentionnée préalablement. Une lettre dans laquelle vous expliquez votre situation et vous demandez la suspension de votre contrat en vue de votre situation actuelle.

La résiliation est différente de la suspension. Vous pouvez remarquer la différence à travers les documents fournis. La résiliation requiert l’envoi d’un recommandé avec AR. Celui-ci doit contenir une date, une signature et une copie jointe du votre certificat de cession. Si vous ne disposez pas d’un de ces documents mentionnés votre résiliation ne s’effectuera pas.