Portage salarial ou auto entrepreneur, quelles différences ?

portage salarial

Pour démarrer une activité, vous devez choisir la solution d’entreprenariat la mieux adaptée à votre projet professionnel. Vous aurez le choix entre le portage salarial ou l’auto-entreprenariat. Focus sur la différence entre ces deux options.

Portage salarial : quels avantages ?

Le Portage salarial est un type d’emploi qui engendre une relation tripartite entre un travailleur indépendant, une entreprise de portage salarial et un client. C’est un système à mi-chemin entre entrepreneur et salarié.

Par contre, il est basé sur un principe où l’indépendant trouve un intermédiaire pour faire des prestations professionnelles au profit d’un client. L’intermédiaire est une entreprise de portage salarial avec laquelle il signe un contrat de travail.

Auto-entrepreneur : de quoi s’agit-il ?

L’auto-entrepreneur appelé micro-entrepreneur est un travailleur indépendant qui a un régime social et fiscal simplifié. Avec son statut, il exerce dans les activités telles que le commerce, l’artisanat ou toutes autres activités libérales.

Toutefois, l’auto-entreprenariat est une solution d’entreprise qui est ouverte à tout demandeur d’emploi, salarié, fonctionnaire ou retraité. Vous pouvez également choisir cette option bénéfique si vous êtes étudiant.

étudiant

Différence entre portage salarial et auto-entrepreneur

Lorsque vous faites du portage salarial, vous ne disposez pas d’une entreprise qui vous représente légalement. Vous êtes comme un salarié et vous bénéficiez des avantages qui y sont liés. En revanche, lorsque vous optez pour le statut d’auto-entrepreneur, vous avez une entreprise bien enregistrée.

De plus, l’avantage de ce statut réside dans le fait que vous n’avez pas de limite en ce qui concerne votre chiffre d’affaires annuel. Mais, l’auto-entrepreneur dispose d’un qui varie en fonction de l’évolution de votre activité. Vous devez alors donner le meilleur pour une croissance accrue de votre activité sur le long terme.

De plus, vous êtes soumis à la TVA quand vous optez pour le portage salarial. L’auto-entrepreneur quant à lui est exonéré de la TVA jusqu’à un seuil donné de son chiffre d’affaires.